Am stram gram

Pic et pic et colégram
Bourre et bourre et ratatam

9782365690812

C’est le premier roman de M.J. Arlidge, il vit en Angleterre, travaille à la télévision,  dirige une maison de production indépendante depuis plusieurs années. D’après la bio donnée par son éditeur Penguin Books ( Ldt London).

Ce roman est un thriller qui fout carrément les boules. On termine un chapitre juste avant  d’essayer de s’endormir,  oh putain, qu’est-ce que je ferais si ça m’arrivait, c’est malin d’écrire des trucs pareils, ça va coller de drôles d’idées aux méchants tarés…Et puis, ben,  on reprend le bouquin le lendemain.

C’est quoi l’histoire?

Ça se passe à Southampton, dans le sud de l’Angleterre.

sejour_linguistique_ado_angleterre_lec_southampton

Un jeune couple est enlevé,  les amoureux faisaient du stop, sortaient d’un concert.  Ils se réveillent au fond d’une piscine vide. Impossible de s’échapper: parois lisses, carrelées, pas d’échelle.  Quelque part au fond de ce bassin, à côté d’eux, se trouvent un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable. Lorsque la sonnerie retentit une voix pose cette question :  Est-ce que tu veux vivre? .  Il y a juste ce qu’il faut de batterie pour recevoir cette communication, pas assez pour appeler les secours ( ce serait rassérénant et y aurait plus d’histoire, hein?). Les jours passent, la faim et la soif deviennent insoutenables,  l’angoisse les démolit . Et voilà qu’un survivant émerge…
Les enlèvements se répètent. Deux personnes à chaque fois.  Un seul rescapé: tuer ou être tué…  

Am stram gram

Pic et pic et colégram

Bourre et bourre et ratatam

Am stram gram…

Et l’enquêtrice ?

Le commandant Helen Grace roule en moto, a de drôles de trucs pour prendre son pied, est une enquêtrice tenace. Elle adore son boulot, remplit parfaitement ses missions; son équipe, c’est le lieutenant Charlie Brooks, jolie nana aux tenues tout sauf réglementaires, qu’elle qualifie de bon officier pleine d’entrain, et Mark Fuller, le capitaine avec lequel elle bosse depuis cinq ans, mec séduisant, un peu perturbé dans sa vie perso.

Si la flic Helen Grace n’avait pas parlé avec les survivants, observé leurs traumatismes, assisté à leur profonde détresse, elle ne pourrait  y croire. Faut r’connaître… c’est du brutal !

Elle connaît les côtés sombres de la nature humaine, elle connaît très bien les siens; elle comprend que chaque survivant détient une partie de la clé de l’énigme à laquelle elle est confrontée.

L’écriture est efficace, la mécanique est infernale. Les heures de lecture sont palpitantes…

*Illustration:   Brueghel l’Ancien: Jeux d’enfants,  peinture à l’huile sur panneau de bois datant de 1560.