« L’unité alphabet » de Jussi Adler Olsen

Le premier roman de Jussi Adler Olsen, auteur de la célèbre série du Département V,  a été publié aux éditions Albin Michel en Août 2018. C’est L’Unité alphabet.

aa

 

Une catastrophe

Pendant la seconde guerre mondiale, deux pilotes anglais de la RAF, James et Bryan – amis d’enfance- sont envoyés en mission: ils doivent survoler et prendre des photos  d’une zone en Allemagne qui intriguent les Alliés. Les services secrets soupçonnent que se construisent en secret des usines, si c’est pour élaborer des combustibles de synthèse, ce serait une catastrophe. Il est nécessaire de le savoir, les allemands sont peut-être en train de prendre de l’avance dans la fabrication de bombes volantes. La mission est périlleuse. L’avion de James et Bryan subit des dommages importants, l’avion va s’écraser, ils sont obligés de sauter en parachute.

Un sauvetage ?

Pour échapper aux soldats nazis qui les pourchassent, les deux pilotes anglais se planquent dans un train de la Croix Rouge quand ils atteignent une voie ferrée. Des soldats SS blessés, revenus du front de l’Est, sont alités. Ils semblent fous, hagards, inertes. Leur chance de survie, c’est de prendre la place de deux  des soldats morts. De ne pas parler, de simuler.

Les deux amis rescapés arrivent alors dans un endroit désert, entouré de forêts, au creux d’une montagne, où se dressent des bâtiments, un genre d’hôpital. Le personnel de l’établissement les prend pour des soldats allemands. Les médecins leur infligent d’horribles traitements. Bryan ne parle ni ne comprend l’allemand, ce qui n’est pas le cas de James, il découvre que leurs compagnons ne sont pas tous ce qu’ils prétendent être.

Une évasion

Bryan parvient à se sauver. Il est récupéré par les Alliés à la fin de la guerre, apprend que la localité où se trouvait « l’hôpital » a été bombardée. Pas de chance de retrouver James… De retour en Angleterre, il va épouser Laureen, créer son entreprise et faire fortune.

En 1972, lors des jeux de Munich, il décide d’aller en Allemagne, pays où il n’a jamais plus voulu se rendre. Il engage un détective amateur, il veut repartir sur les traces du passé, savoir ce qui est advenu des soldats internés à l’hôpital, et surtout où est inhumé la dépouille de son ami.

Ce roman, c’est l’histoire d’une amitié, d’une trahison, des chemins tortueux que remonte la mémoire pour apaiser la conscience, pour tenter de justifier les choix qu’on a pu faire. L’histoire d’une douloureuse défaite.